ENNERY (57)
Au Pays des Trois Frontières
Commune jumelée avec Janaillat (Creuse) et Ennery-en-Vexin (Val d'Oise)
L'EGLISE ST-MARCEL
  L'église d'ENNERY occupe le fond d'une place plantée d'arbres et bordée sur le côté droit par des bâtiments d'une belle uniformité, dont la mairie. Cette place fut donnée aux habitants par Nicolle IV, conseiller de l'empereur Charles V dit Charles Quint, en 1537. Une plaque apposée sur la façade de la maison Folny rappelle cette donation. 
  
  Cette église a été construite par les templiers à la fin du quinzième siècle. Elle ne se composait alors que du sanctuaire et du choeur. Elle renferme, dans le choeur et le transept, qui ont conservé intacte leur ancienne architecture, des détails d'un remarquable intérêt. Le choeur, terminé par une abside semi-hexagonale, est éclairé par trois fenêtres géminées de forme ogivale, ayant à peu près un mètre de large sur deux mètres de hauteur. Les nervures des voûtes se prolongent pour former les colonnes, sans interposition de chapiteaux ni de tailloirs. Dans le choeur, ces nervures se découpent, de manière à former un faisceau de cinq colonnettes. Aux clefs de voûte on trouve cinq fois le blason des de Heu : coquille de sable sur champ de gueules. Le transept comprend une travée avec voûte étoilée entre deux travées à voûtes croisées. Les branches du transept sont éclairées par deux grandes fenêtres de même forme, d'un mètre trente sur deux mètres cinquante environ. L'église a été restaurée et agrandie en 1857. On lui a élevé, sur la place, une nouvelle façade ornée d'un portail que décorent des crochets et des pyramides, et que surmonte une rosace élégante. La grande nef est surmontée d'une voûte en ogive moderne, supportée par des piliers carrés sans chapiteaux ; les collatéraux n'ont qu'un plafond plat.Ce qui constitue la véritable richesse de l'église d'ENNERY, ce sont les admirables vitraux (St Arnould - Ste Catherine - St Nicolas - St Roch - St Hubert - Ste Marguerite) qui décorent les fenêtres du choeur et le bras gauche du transept. Ces vitraux (datés de 1548) sont du grand peintre-verrier Valentin Bousch et ont été classés au répertoire des Monuments historiques le 18 novembre 1970.Les fenêtres du choeur sont décorés des images de Saint Arnould et Sainte Catherine à gauche ; de Saint Sébastien et de Saint Roch au milieu ; de Saint Hubert et de Saint Jean-Baptiste à droite. Toutes ces figures, merveilleusement conservées, sont surmontées d'un charmant petit sujet, composé d'un ange jouant de la trompette du haut d'une tour, et aux pieds de cette tour de deux autres anges jouant de la cithare et du violon. Au dessous est une ornementation en rinceaux qui sort des ateliers de M. Maréchal. Le quatrefeuille qui remplit l'espace au-dessus du meneau contient un soleil rayonnant. Le dimanche 1er décembre 2002, lors d'une cérémonie empreinte d'une grande dignité et présidée par l'abbé Jean Claude DREHER, les reliques de deux saints Ougandais, St Matthias MULUMBA et St Charles LWANGA, martyrisés en 1886 sous le règne du roi MWANGA, ont été déposées dans le reliquaire de l' Église. 
 
  Consulter à ce propos les deux livres (Ennery : histoire d'un village et de son église - Ennery au cours du temps) de l'abbé Jean Nowacki, dont le dernier en date a été publié en juin 2004 (en vente en mairie). 
  
  Emotion en ce 6 avril 2008 ; c'est en effet la date choisie pour l'inauguration et la bénédiction (par Mgr RAFFIN, évêque de Metz) de l' orgue communal offert à la paroisse d'Ennery. Après quelques mois passés à renforcer la structure destinée à recevoir l'orgue, il fallut pas moins d'une quinzaine de jours au facteur d'orgues Q. BLUMENROEDER et ses assistants pour l'installation de cet ouvrage. 
  
  L'orgue est d'esthétique allemande fin 18ème ; composé de 850 tuyaux, de 180 kg d'étain, il a notamment nécessité 350 heures de sculptures. Le buffet est en bois de chêne massif et a été réalisé avec deux troncs vieux de 200 ans. Il pèse 1,8 tonne. 
  
  Un soin particulier a été apporté à l'harmonie pour une belle synthèse sonore dont les caractéristiques principales sont la douceur, la rondeur et l'amplitude. 
  
OFFICES RELIGIEUX - NOUVEAUTES 
  
  - Les prêtres en activité de la communauté sont à la disposition des paroissiens de la façon suivante : l'abbé Luc Barré, tél. 03.87.77.91.04 au centre pastoral - 32 rue de la Reine 57640 VIGY - mail : lucbarre@laposte.net, le prêtre coopérateur Joseph Stricher, tél. 03.87.73.83.74, au presbytère d'Ay-sur-Moselle, le frère Dominique Savio, prêtre coopérateur, tél. 06.37.45.57.07, à la cité Marcel Van (dans l'ancien couvent) d'Argancy et l’abbé Stéphane Jourdain, au presbytère 9 route de Chailly 57365 ENNERY. 
  
  - Les offices sont répartis entre toutes les communes selon un calendrier prédéfini.